Caravane des Entrepreneurs sur Reims le 18/5/2011 et article de l’Union du 19/5

caravane des entrepreneurs 2011

Bonjour,

Le journal l’Union a retracé le passage de la Caravane des Entrepreneurs sur Reims hier 18/5 et a >publié un article ce jour faisant un résumé de cette manifestation.

Dans cet article il y est question des réseaux sociaux, raison pour laquelle je poste ce message sur le blog de Créactions.

Je mets mon grain de sel pour rectifier quelque peu le dernier paragraphe de l’article de L’union :

Le club business 51 est bien un réseau qui a pris racine sur un « hub » Viadeo et qui tient réunions principalement sur Reims. Beaucoup de « membres » sur ce hub (groupe de discussion), peu en ratio sur le terrain en face à face.

Le club business 51 n’initie que très peu aux réseaux sociaux, (contrairement à ce que mentionne l’article), en dispensant une initiation de 45mn à Viadeo avec l’appui d’un cabinet de création de sites rémois autour d’un petit déj.

Mais qu’est ce que les réseaux sociaux incontournables en réalité ? Vu l’avancée de la technologie, mais également des besoins divers des structures d’entreprises, comme des besoins de leurs différents clients, s’il s’agit de B to B (business to business = service) B to C (business to customer = commerce ou commerce en ligne e-commerce) ; la stratégie à adopter envers les réseaux sociaux n’est pas la même.

Il convient pour beaucoup d’avoir une vitrine sur Internet certes (site, blog, profil sur une communauté…). Mais, il faut également que la vitrine en question soit bien positionnée sur les moteurs de recherche, et pour cela le référencement manuel, la participation aux réseaux sociaux sur le Web y contribuent (d’après les critères de Google pour classer les résultats des requêtes en fonction de plus de 200 critères dont ceux là).

C’est comme si un commerçant pensait que sa vitrine « réelle » avait une importance mais ne prêtait pas attention à l’emplacement ou à la zone de chalandise. Là c’est pareil sur la Toile que constitue Internet. Il faut être présent mais en ayant une stratégie personnalisée et structurée en fonction de la cible visée et du retour sur investissement escompté.

Pour ma part je ne recommande pas à mes clients d’être sur facebook de manière systématique ; si leur clientèle est faite de séniors, ça ne leur apportera pas l’audience suffisante pour rentabiliser le temps passé et l’énergie investie. De même qu’aller à une réunion business en face à face, où personne ne serait un prospect potentiel pour les participants, ne serait pas non plus un investissement judicieux.

Il est dit souvent que les rapports doivent être gagnant/gagnant ou que pour être accepté dans un réseau, il faut donner avant de chercher à recevoir. Facile à dire, j’ai ainsi donné beaucoup au travers d’Internet comme de réunions business sur le terrain et en retour peu reçu, en tout cas en terme de business.

A mon sens, s’il ne faut pas négliger les pistes, il ne faut pas se contenter d’un discours standard.

Il faut faire un audit de son site, si le référencement n’a pas permis de faire décoller l’audience, et surtout la transformation en clients, ou au moins en questions sur les produits/prestations.

Il faut faire un audit de site et de la concurrence avant toute rénovation de site et ainsi partir avec en tête des objectifs clairs, réalisables et quantifiables.

Les réseaux sociaux permettent de se rencontrer. Alors que s’ils n’existaient pas, on mettrait sans doute plus de temps à faire du relationnel. Mais ils ne sont pas tout, ils sont le marche pied.

Il convient de se former à utiliser les outils du Web, pour optimiser sa démarche, ou au moins comprendre ce qui est nécessaire à une bonne stratégie marketing. Tout comme il est nécessaire de se former à comparer les offres de création de supports (site, blog, présentation diaporama ou vidéo, référencement,…).

Ensuite seulement un entrepreneur part armé pour mettre en place une stratégie affinée de ciblage et de mise en place de maillages cross-médias et sur le terrain combinés.
Créactions vous y aide, par des prestations de conseil, d’audit, de création de site/blog, par des formations aux outils du Web personnalisés.

Les réseaux sociaux sur Reims c’est aussi l’entrepreneuriat féminin qui est zappé dans cet article : Créer au Féminin par Pauline Maltret de la CCI, et Créez Comme Elles association troyenne de Anne Soto Mayor ayant désormais une antenne sur Reims. Il existe aussi d’autres réseaux : CJD, BNI, et j’en passe. A chacun de voir quelle structure est préférable dans son optique marketing et relationnelle.

Ceci dit, la caravane des Entrepreneurs apporte, avec son lot d’experts, ses conférences, également une dimension sur Internet avec TV des Entrepreneurs, qui dispense des formations gratuites en ligne si vous avez un projet d’entreprise et publie des témoignages en vidéos. Aucune mention n’est faite dans l’article des conférences qui ont eu lieu, tant sur les réseaux sociaux, animée par Yves Chabert, pourtant incontournable en la matière, que de celle (entre autres proposées ce jour là) sur l’entrepreneuriat féminin animée par Maïté Debeuret

En résumé, ne restons pas à la surface des choses, ne nous contentons pas de lire un article, réagissons, interactivons, impliquons nous afin de réellement impacter et faire du relationnel de qualité et trouver un retour sur investissement (ROI) quel que soit la taille de l’entreprise, la cible, tant géographique que ses habitudes de consommation.

Penser par soi même, s’informer, se former, et savoir déléguer, après avoir comparé les offres, tant de réseaux sociaux, que de partenaires qui peuvent créer ou mettre en valeur votre vitrine (réelle, sur Internet, votre communication cross-médias d’entreprise) sont les choses importantes à retenir après ce passage de la caravane.

Pour comparer, voir les offres de prestations formation, conseil en communication de Créactions et cherchez l’équivalent sur Reims ; n’hésitez pas à poster vos retours d’expériences.

Un exemple : une bonne maîtrise de Viadeo, ce n’est pas un petit déj en 45mn où on effleure le sujet, ce sont deux à trois heures, voire plus suivant le niveau, pour approfondir le sujet et connaître et utiliser sur PC ou portable pour maîtriser sa communication d’entreprise au mieux de manière personnalisée et savoir exploiter le tri-multicritères pour trouver des clients, des fournisseurs, recruter.

Mireille Ruinart – >Créactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *